Système de navettes à 1$

Le réseau de Transport de la Capitale (RTC) jouit d’un budget de 213,3M$ en 2017, en hausse de 2,1% (4,4M$) par rapport à l’année précédente.[i] S’y ajoute pour l’année en court un investissement non-récurent de 59,6M$ issu du Fonds pour l’infrastructure de transport en commun (FITC).[ii] Bien qu’il soit raisonnable d’investir en transport en commun à Québec afin d’offrir un service adéquat, un retour sur l’investissement doit être réalisé. Malheureusement, sous la gouverne du président et membre de l’administration sortante Rémy Normand, l’achalandage chute constamment depuis les trois dernières années. Il est temps de sortir des vieux carcans et proposer de nouvelles solutions.

Québec21 propose l’instauration d’un système de navette au coût de 1$ par passage. Le fonctionnement serait très simple: des navettes relieraient certains stationnements incitatifs à des points précis de la ville de Québec, sur un trajet sans arrêt et en ligne directe. Le stationnement du Centre Vidéotron servirait de projet pilote, lui qui est vide la majorité du temps durant les périodes visées. Les points de chute visés seraient notamment la colline parlementaire, Revenu Québec, l’axe Laurier ou encore l’Université Laval et les CEGEP Garneau et Ste-Foy. D’autres points de départ/arrivée seraient ajoutés progressivement.

Chaque passage coûterait 1$ par usager. Ceux possédant déjà un abonnement au RTC pourraient utiliser ces navettes gratuitement. Les stationnements incitatifs seraient gratuits, sous certaines conditions (notamment, quitter avant une certaine heure).

Le service serait pratiquement autofinancé. Un calcul simple nous indique que ces navettes rapporteraient environ 80$ de l’heure, alors qu’il en coûte environ 71.24$ de l’heure pour les opérer.* Une aide ponctuelle du FITC pourrait être requise afin d’amortir le choc d’acquisition des nouveaux autobus (si nécessaire) ou encore pour la construction des stationnements et abribus additionnels. En cas de déficit d’opération, qui resterait mineur considérant l’aspect ‘’sur demande’’ du service, celui-ci serait absorbé largement par la hausse de productivité du RTC projeté par Québec21 dans son programme.

Les tracés emprunteraient le parcours le plus rapide pour se rendre à destination. L’utilisation maximale des voies réservées actuelles serait requise et aucun trajet plus lent que la voiture ne serait mis en place. L’incitatif pour le client est double. D’un côté, celui-ci profiterait d’un service coûtant 2$ par jour (pour un aller-retour), une nette économie par rapport aux coûts de stationnement atteignant parfois près de 200$ par mois. De plus, ces navettes seraient rapides et confortables, offrant une alternative crédible à l’automobile et la congestion.

Au final, le but de la mesure est de réduire la congestion dans les goulots d’étranglement de la ville. Chaque voiture retirée des zones d’approches des points de chute cités plus haut bénéficiera à la collectivité, dans un scénario où tous seront gagnants.

Le projet pilote verrait le jour dès le printemps 2018.

Annexe – Calcul des coûts et des revenus*

Autobus utilisés[iii]

  • Nova LFS, longueur standard.
  • Capacité de 41 assis, ou 80 debout.

Coûts d’opération [iv]

  • Chauffeur : 40$/h
  • Carburant
    • Trajet moyen : 20 kilomètres (Aller-retour)
    • Consommation moyenne : 56,2l/100 km
    • Coût moyen par trajet : 11.24$
  • Entretien : ≈1$/km, ou 20$ par trajet.
  • Coûts administratifs additionnels négligeables et absorbés par le budget actuel.
  • Coûts d’opération par trajet : 71.24$ estimatif.

Revenus d’exploitation

  • 1$ par usager par course.
  • Une course à l’heure en moyenne
  • Capacité de 80 usagers
  • Revenus estimés par trajet : 80$ (pourraient être de 112$ avec bus articulés)

[i] Réseau de Transport de la Capitale (RTC), 2016, Budget 2017 – Fonctionnement et investissements.

[ii] Réseau de Transport de la Capitale (RTC), 18 juillet 2018, Le RTC reçoit une contribution financière de 59,6 M$ pour développer le transport en commun à Québec

[iii] Novabus, Spécifications techniques – Nova LFS

[iv] Réseau de Transport de la Capitale (RTC), 2016, Budget 2017 – Fonctionnement et investissements.