Compétitions sportives citoyennes

Québec, 25 octobre 2017 – Offrir des infrastructures sportives est l’une des missions centrales de toute municipalité. Il est important de promouvoir les saines habitudes de vie afin que les citoyens soient plus heureux et en santé. Cependant, construire celles-ci sans en maximiser son utilisation ne sert pas suffisamment bien la population. Il faut plutôt investir dans les gens, pas seulement dans le béton.

Voilà pourquoi Québec21 propose la mise en place d’une compétition sportive à travers la ville, dès décembre 2017. Le sport retenu en premier sera le hockey, et la compétition se déroulera de décembre à février. Une dizaine de patinoires extérieures seront mises à profit. Les citoyens de chaque arrondissement seront invités à constituer des équipes de six joueurs dans diverses catégories incluant des joueurs de tous les âges. L’inscription se fera sur le site web de la ville dans une section à être créer

Aucun contact, lancé frappé ou jeu physique ne seront tolérés lors de ces compétitions, puisque le but est d’avoir du plaisir dans un cadre amical. Les gagnants de chaque arrondissement s’affronteront ensuite dans la grande finale pour couronner l’équipe gagnante de la ville.

S’en suivra une compétition de patin cross downhill à l’image du Red Bull Crashed Ice. Le circuit utilisé sera nettement moins casse-cou que ce que les citoyens de la ville étaient habitués à voir, afin d’offrir une meilleure accessibilité à tous. Des compétitions par tranches d’âges seront ainsi organisées sur un circuit centralisé dans un endroit approprié.

Le modèle des compétitions sportives sera ensuite transposé au soccer, au basketball, au baseball ou dans les sports émergents. L’esprit de cette proposition est simple : recréer un esprit de compétitivité amicale entre les arrondissements et favoriser l’accès au sport dans un cadre sécuritaire pour tous les citoyens. Il est important d’optimiser l’utilisation des infrastructures de la ville pour le sport amateur. Ces concours pourront dès lors se tenir en dehors des heures de grand achalandage, selon les besoins.

L’organisation de ces événements relèvera de chacun des arrondissements, qui collaboreront pour le bien-être de leurs concitoyens.