3-QUALITÉ DE VIE & RESPECT

En bref :

Est-ce qu’un maire peut rester aussi longtemps qu’il le veut à la tête de la ville?

Légalement, oui, mais Québec 21 s’engage à limiter à deux mandats maximum la tenure de son chef à la tête de la ville!

Êtes-vous pour les locations de type Airbnb dans le Vieux-Québec?

Favorable, dans la mesure où c’est fait de façon raisonnable. Construire un bâtiment destiné à AirBNB, mais qu’il soit zoné résidentiel, est une façon de contourner les règles.

Que pensez-vous du projet Le Phare à 63 étages selon la plus récente version connue?

Il y a un gros manque de transparence sur ce projet et nous devrons être assis à la table afin de bien saisir les tenants et aboutissants. Le zonage à 29 étages dans le secteur semble suffisant, tel que prévu dans le PPU. Ce projet, à première vue, serait de l’urbanisme mal planifié.

Les «powers center», comme celui qui accueillera IKEA, ont-ils leur place?

 Sans être contre les power centers, le site choisi (Mendel et Blaise-Pascal) est particulier, car très proche des zones résidentielles. Aussi, il restera à voir les plans, mais les grands stationnements dans ce genre de projet doivent être remplacés par des stationnements étagés, voir souterrain, pour de l’urbanisme intelligent. On ne manquera pas de terrain à Québec si on réfléchit mieux!

Qu’est-ce qu’on fait avec le vieux Colisée?

Nous sommes de prime abord pour la destruction, mais on doit s’asseoir et lire tout le dossier et les informations au complet avant de décider. Un jour ou l’autre, on devra faire quelque chose, ne rien faire en payant des centaines de milliers en frais d’entretien chaque année est inacceptable.

Irez-vous de l’avant avec le projet d’usine de biométhanisation?

 Nous proposons un moratoire pour l’instant ainsi qu’une analyse rigoureuse du dossier. Doubler les infrastructures de gestion des déchets est aventureux, surtout encore et toujours à Limoilou.

Vos positions sur les rues conviviales, parcs et places publiques éphémères?

Les rues conviviales doivent émaner de la volonté des commerçants ou des citoyens. Si la demande est faite au conseiller de façon claire, le dossier sera étudié. Le stationnement doit être maintenu dans les axes commerciaux en priorité.

On ne peut pas être contre les parcs et la nature. Seulement, plutôt que d’ouvrir des parcs en série, il est plus intelligent de maximiser ceux déjà en place, notamment en terme de services de loisir. Un parc vide sans attrait ne sert personne.

Nous sommes favorables aux places éphémères, mais leur popularité doit être mesurée et le service adapté aux ‘feedbacks’.

Propositions détaillées :